ENSA Versailles

L’ENSA-V est à la fois un chantier de réflexion, de production et de création, qui implique tout autant une pluralité d’approches disciplinaires qu’une diversité des échelles de manipulations et de modélisations. Les étudiants disposent d’un vaste terrain d’expérimentation situé dans les bâtiments classés de la Petite écurie du Roy et de la Maréchalerie, sur le domaine du Château de Versailles (11 500 m2) qui offre des espaces divers :
– 3 grands ateliers ouverts en permanence aux étudiants et autogérés par eux ;
– Un vaste « learning center » qui représente le regroupement sur un même plateau de salles de cours, de la recherche, de la médiathèque, de lieux de co-working et d’exposition, à proximité de l’administration et de la cafétéria ;
– la Grande Nef, qui permet d’accueillir de nouvelles activités pédagogiques, des workshops et des manifestations de prestige ;
– Un FabLab, l’e-Forge, à proximité d’un atelier maquette et du pôle informatique

ENSA-de-Versailles

Crédits : http://www.culturecommunication.gouv.fr

Le projet pédagogique

L’objectif principal de l’école est de former des architectes aptes à exercer des pratiques professionnelles diversifiées et prêts à remplir de nouvelles missions pour répondre aux complexités sociologiques, économiques et écologiques du monde qui les entoure. L’ENSA-V encourage les innovations pédagogiques, le croisement fertile de disciplines autour d’une pratique intense du projet architectural et urbain ainsi que l’expérimentation.

Dans les espaces couverts et à ciel ouvert dédiés, les étudiants fabriquent et construisent, en bois, en brique, en sable, en papier, en carton… Ils apprennent à utiliser les outils de conception numériques puis fabriquent des formes bien réelles dont ils vérifient les qualités structurelles, architecturales et urbaines.

Après un enseignement cadré et progressif en cycle Licence, les étudiants acquièrent une plus grande autonomie en cycle Master en construisant leur parcours de formation. Des enseignants relevant de 7 champs disciplinaires (projet architectural et urbain, his- toire de l’architecture et de la ville, sciences et techniques pour l’architecture, expression plastique, histoire et théorie de l’art, représentation de l’architecture, sciences humaines et sociales, ville et territoire) échangent et conçoivent ensemble des modules de formation. Les pédagogies qui se déploient dans l’école privilégient la diversité des approches et des regards. Le nouveau projet pédagogique s’articule autour de trois grandes thématiques pour le master qui engagent sur un cycle de trois ans les enseignants et les étudiants autour de temps forts (semaine blanche, séminaires, expositions, invitations d’intervenants étrangers) qui seront accompagnés de publications.

Les formations spécialisées

En s’appuyant sur les travaux de son laboratoire de recherche, l’école a développé des coopérations universitaires et dispense des formations doctorales (master de recherche) et de troisième cycle universitaire (master professionnel) en liaison avec ses partenaires.

Le Master 2 Patrimoine et musées, parcours « Jardins historiques, patrimoine et paysage »
en partenariat avec l’université de Paris I Panthéon-Sorbonne
Recrutement : Diplôme d’Etat d’architecte ou Master 1, diplômés en paysage, génie civil et rural (ingénieurs agronomes, forestiers, horticoles), histoire, histoire de l’art, géographie, urbanisme, philosophie (sur dossier et entretien) ou VAE.
Durée : Un an ou 3 semestres dans le cas d’un bi-cursus avec le Diplôme d’Etat d’Architecte Les jardins et paysages culturels constituent un patrimoine dont la spécificité est de mettre en œuvre des matériaux vivants, des processus naturels et des pratiques humaines changeantes, dans des situations territoriales de plus en plus complexes. Ce master a pour objectif de former des acteurs capables d’intervenir, selon une perspective dynamique, critique et créative, sur des lieux qui requièrent, à la fois, protection, restructuration et réinvention. La pluridisciplinarité et l’appel aux experts les plus reconnus permettent à la pédagogie d’alterner les exposés théoriques (cours et séminaires), l’expérimentation sur le terrain (voyage d’étude, visites et travaux dirigés) et l’expérience d’un travail en équipe au contact de professionnels. Cette formation donne accès aux emplois proposés par les services de l’Etat et des collectivités locales, les agences d’architectes et de paysagistes, les bureaux d’ingénieurs. Elle aide à élaborer des démarches professionnelles libérales originales ou à poursuivre des études dans le cadre de recherches universitaires.
Responsables : Georges Farhat (ENSA-V) et
Jean-François Cabestan (Université de Paris 1)

Le Master 2 Histoire, parcours « Carrières de la recherche en architecture et ses territoires »
en partenariat avec l’université de Paris Saclay
Recrutement : Diplôme d’État d’architecte ou Master 1, bac+4 en histoire, lettres, sciences humaines, ingénierie (sélection sur dossier). Ouvert aux étudiants de l’ENSA-V en bi-cursus (2ème année de master).
Durée : Deux semestres
Ce diplôme cohabilité par le ministère de l’Enseignement supérieur et par le ministère de la Culture et de la Communication, allie enseignements d’histoire relatifs aux domaines de l’architecture et de l’urbanisme, au droit, règles et normes, aux représentations, et séminaires d’actualité de la recherche. C’est une des formations du Laboratoire d’excellence Labex Patrima. Il prépare les étudiants aux nouvelles missions de l’expertise et de la valorisation du patrimoine architectural et urbain contemporain (études patrimoniales et environnementales, élaboration de plans d’urbanisme locaux, etc.). Pour les étudiants architectes notamment, ce master apporte des connaissances sur l’environnement et le paysage « hérités » qui fournissent le cadre de la conception, tout en leur permettant de se situer dans l’actualité et de renouveler des savoirs dans des domaines en mutation. L’obtention du master de recherche permet également de s’inscrire en doctorat qui ouvre aux métiers de l’enseignement et de la recherche au sein des universités et des écoles d’architecture.
Responsable : Catherine Bruant

Le Double master franco-chinois «Ecological Urbanism»
en collaboration avec le CAUP de Tongji à Shanghai Depuis 2014, l’ENSA-V propose en partenariat avec le CAUP (College of Architecture & Urban Planning) de l’Université de Tongji à Shanghaï, un double cursus permettant à 12 étudiants sélectionnés à la fois sur leurs résultats, leur motivation et leur connaissance linguistique certifiée en anglais, de préparer en deux ans (la première année à Versailles et la seconde à Shangaï) un double diplôme intitulé «Ecological Urbanism», valant grade de master d’architecture en France et diplôme d’urbanisme de l’Université de Tongji en Chine. L’enseignement se déroule en anglais tout en réservant une place à l’apprentissage du français et du chinois pour faciliter l’intégrationdes étudiants dans le pays d’accueil. Il est centré sur la métropolisation et sur l’écologie, deux axes majeurs à la fois du laboratoire de l’école, le LéaV, et de la politique internationale et de l’enseignement du projet en master.

Une préparation au concours d’Architecte-Urbaniste d’Etat
L’école propose depuis 1996 une préparation intensive aux épreuves du concours d’Architecte Urbaniste de l’Etat. Peuvent s’y inscrire des jeunes diplômés, des architectes qui ont suivi ou suivent le cycle du Centre des hautes études de Chaillot (CEDHEC), des architectes contractuels de l’Etat ou des collectivités, mais aussi des ingénieurs des travaux publics de l’Etat, des géographes…, autorisés sous certaines conditions à se présenter au concours. La préparation aux épreuves d’admissibilité se déroule durant 11 semaines, de fin octobre à fin janvier, les vendredi et samedis. Le temps de la préparation, épreuves de concours blancs, corrections, et conférences est de 200 heures. Les samedis du mois de mai sont ensuite réservés, aux candidats admissibles pour les préparer aux oraux.Image result for ensa versailles

5, avenue de Sceaux – BP 20674 78006 Versailles Cedex
Tél : 01 39 07 40 00 www.versailles.archi.fr

Les représentants étudiants élus au CA

Mathieu PONTOIZEAU (Titulaire), Andrea MATTIOLI (Titulaire), Paul BESANÇON (Titulaire)

Les représentants étudiants élus à la CFVE

A. POIRIER (Titulaire), N. MARTINEZ (Suppléant), J. SOUBRANE (Titulaire), T. DUVAL (Suppléant), P-N. VOISIN (Titulaire), C GONÇALVES (Suppléant), C. RICHARD (Titulaire), S JACQUENS (Suppléant), C. HUSSON (Titulaire)

Le BDE 
Propose de multiples activités aux étudiants (visites, voyages, conférences, sport …) et gère une coopérative qui permet d’acquérir des fournitures à prix modéré.

ArchiAbroad 
A pour objectif d’accueillir et d’apporter un soutien aux étudiants étrangers et à ceux qui partent à l’étranger.

Architec’Tonic 
Association «Juniors Architectes», propose des offres de stage et d’emploi aux étudiants et aux diplômés dans le cadre de conventions avec les entreprises et les agence.

Les Bloggers
Des étudiants qui conçoivent chaque année un blog consacrée à la critique architecturale. Volume réalise un magazine une ou deux fois par an destiné à promouvoir des productions étudiantes réalisées hors du contexte des études.

L’Arsénik 
Propose un soir par semaine un atelier Théâtre pour les étudiants de l’ENSA-V. et réalise de nombreux spectacles.

La K’fet 
Gérée par une équipe d’étudiants bénévoles, est un lieu de vente de boissons et d’encas et des événements y sont régulièrement organisés.

La Grande Mousse 
Est une centrale des fanfares de l’école qui organise différents événements.

Objectifoto
Une association de photographie qui propose des expositions et un concours photo et accompagne l’utilisation du labo photo et du studio de prise de vue par les étudiants.

AEV 
Une association dont l’objectif est de favoriser les échanges et l’entraide entre les anciens élèves.

Dans ton école, une personne s’occupe de la santé des étudiants au Service
pédagogie et santé.