ENSAP Lille

L’école

Le bâtiment initial (1977) est le fruit d’une réflexion conjointe entre les étudiants et l’architecte P. Eldin, enseignant à l’école de 1966 à 1995. Il s’agissait de concevoir un nouveau bâtiment pour 300 étudiants. L’édifice, s’inscrivait dans le sillage de l’idéologie de 1968, en offrant des lieux d’enseignement ouverts et polyvalents, une architecture en relation avec son environnement et une esthétique rationaliste, affirmée par ses matériaux bruts : béton, parpaings, briques, verre et métal. Ces éléments ne sont plus aujourd’hui que partiellement visibles suite à une restructuration lourde en 1993 de L. Péretz et G. Delecourt. En 1999, O. Bonte et W. Chiani ont adjoint une grande courbe tendue sur pilotis qui comporte quinze ateliers et une salle informatique. En 2006, N. Seraji a livré une seconde extension en béton matricé noir : 11 ateliers, salles de travail, ainsi qu’un atelier «Échelle1» de 540 m2 permettant de mettre en œuvre en vraie grandeur. Depuis 2005, l’ensemble de ces locaux (10 000m2 de planchers sur 4 ha de terrain) accueillent plus de 800 étudiants en architecture et en paysage qui bénéficient d’espaces de travail individualisés.

ENSAP-de-Lille

Crédits : http://www.culturecommunication.gouv.fr

Le projet pédagogique

L’ENSAPL est une des seules écoles en France à former à la fois à l’architecture et au paysage. Le projet de l’école entend
partager, articuler et croiser ces deux disciplines.
La formation au projet par le projet représente la moitié des enseignements tout au long des cycles de formation. Les sciences et techniques pour l’architecture et le paysage, les sciences humaines et sociales, les arts et techniques de la représentation viennent élargir l’horizon des deux formations et éclairer la pratique du projet. Cette diversité des enseignements constitue à la fois la richesse et l’exigence de ces études, notamment dans les premières années.
La diversification des métiers, les transformations actuelles des outils de conception, notamment le tournant numérique, imposent aujourd’hui d’adapter en conséquence la pédagogie tout en assurant le caractère généraliste des diplômes.
L’école défend également l’idée qu’une initiation poussée à la recherche des architectes et des paysagistes est essentielle
pour l’avenir de ces professions en pleine mutation. La qualité de la recherche au laboratoire de l’école (le LACTH) se traduit dans la formation initiale par l’articulation étroite entre les quatre domaines de recherche (Histoire / Territoire / Conception / Matérialité) et les domaines d’étude qui structurent les Master en architecture et en paysage.
L’ENSAPL s’inscrit dans un territoire passionnant, engagé dans une forte reconversion. Cette situation au cœur d’une métropole transfrontalière, aux portes de l’Europe du Nord, nous encourage enfin, à développer la mobilité internationale des étudiants.

 

Les formations spécialisées

Le cycle menant au Diplôme d’État de Paysagiste 

Le cycle DEP est accessible soit par voie externe (concours national), soit par voie interne à l’issue du CPEP. La formation Paysage suppose un équilibre et une articulation entre les savoirs et les savoir-faire. Le paysage est à la croisée de nombreuses disciplines : histoire et théorie du paysage et du territoire, sciences et techniques du vivant, arts plastiques, techniques de la représentation, sciences sociales… Le projet de paysage nécessite un apprentissage par le projet mais aussi de savoir concevoir dans l’espace. La formation revendique son caractère généraliste préparant au diplôme de paysagiste mais aussi à l’ensemble des métiers du paysage. La situation de l’école ouvre l’horizon et les références vers la Belgique ou les Pays-Bas. L’école cultive également ses relations avec l’Université de Lille mais aussi avec les conservatoires et formations à l’horticulture et au paysage de la région… 

Le DEP1 se décompose en huit unités d’enseignement : 2 UE projet de paysage, 2 UE sciences et techniques pour le paysage, 2 UE arts et visualisation et 2 UE questions urbaines. Lors du DEP 1, les étudiants de paysage et d’architecture croisent leurs expériences lors de projets sur un territoire commun ou de séquences intensives. Les années de DEP2 et 3 sont organisées selon le dispositif des domaines d’étude propre au Masters de l’ENSAPL. Chaque semestre, l’étudiant choisit son atelier de projet, son exploration et son séminaire de recherche (2 semestres) parmi l’offre des quatre domaines d’étude. Les séminaires sont communs aux architectes et paysagistes. Un socle de connaissance (appelé tronc commun) composé de semaines intensives, de cours, de TD de langues, de workshop et un module «cadre professionnel» complètent l’enseignement de ce master.


2 rue Verte 59650 Villeneuve d’Ascq
www.lille.archi.fr

Archipel :
Propose aux étudiants des offres d’emploi chez des professionnels de l’architecture et du paysage principalement. 

Archistock :
Permet aux étudiants d’acquérir des fournitures ou des matériaux à prix compétitif. 

Boom les Lillois :
L’association des anciens étudiants paysagistes de l’Ensapl. 

Le Bureau des Étudiants – BDE – :
Propose notamment des soirées, des voyages extrascolaires. 

La Drache :
Une association des étudiants en Paysage. 

La Fable :
Association d‘étudiants qui accompagnent l’usage des outils numériques et la création d’un Fab-Lab à l’école. 

La Fédé :
Association qui fédère les activités entre toutes les associations de l’école.

Cafétéria Miss Vanderoo :
Cafétéria associative étudiante de l’école et propose différentes animations.

Spartakutsch :
Propose des activités sportives. 

La Bande à Aalto:
Association audiovisuelle

Tu peux te rendre au:
BAPU (Bureau d’Aide Psychologique Universitaire)
153 boulevard de la liberté
59800 Lille
ou
à l’Ilot psy
172 rue de Wazemmes
59000 Lille
ou
au CUPS Lille 125 boulevard d’Alsace
59000 Lille 

Le BAPU est accessible à pied en 1h10, en vélo en 20 minutes, en voiture en 12 minutes, en transports en commun en 33 minutes depuis l’école.
L’Ilot psy est accessible à pied en 1h12, en vélo en 21 minutes, en voiture en 16 minutes depuis l’école.
Le CUPS est accessible à pied en 1h, en vélo en 18 minutes, en voiture en 11 minutes, en transports en commun en 1h07 depuis l’école.