Ma santé durant les études

En entrant en école d’architecture et/ou de paysage, tu as peut-être dû déménager dans une nouvelle ville et alors quitter le domicile familial…ainsi que tes habitudes d’accès au soin. Pourtant il est indispensable de prendre soin de soi et d’aller voir un spécialiste de santé lorsqu’on en ressent le besoin. Il est alors important de connaître les dispositifs en place pour le connaître.

La sécurité sociale et assurances

Créée en 1945, la sécurité sociale désigne un ensemble de dispositifs et d’institutions chargés de nous protéger des conséquences d’événements ou de situations diverses. On la connaît notamment pour l’assurance maladie qui procure une couverture santé. Toute personne en situation régulière et qui réside en France dépend obligatoirement d’un régime de sécurité sociale – elle est assujettie.
Si tu tombes malade, c’est l’assurance maladie qui prend en charge une partie de tes frais. Par exemple, lors d’une consultation chez un médecin généraliste, le tarif conventionné est de 25 euros. Sur ce montant, Vous consultez votre médecin traitant qui est un médecin généraliste conventionné exerçant en secteur 1. Le tarif de la consultation qui sert de base au remboursement est de 25 €.
Sur ce montant, l’Assurance Maladie te rembourse 70 %, soit 17,50 €.
Il te reste alors à charge 7,50 euros, auquel s’ajoute un euro de participation forfaitaire (cotisation), soit 8,50 euros.

Si tu souhaites couvrir ce reste à charge, il te faut souscrire à une assurance ou à une mutuelle d’assurance qui pourront te proposer une complémentaire santé. Selon le niveau de ta complémentaire santé, l’ensemble de tes frais sont plus ou moins couverts.
A noter que l’assurance et la mutuelle ont des fonctionnements différents. La première est privée et prend en compte ta consommation médicale individuelle. La seconde fonctionne selon un principe de cotisation et de solidarité, chaque cotisant pouvant être administrateur de la mutuelle.

Où puis-je accéder aux soins en tant qu’étudiant ?

Chaque université dispose d’un service de santé universitaire (Service Universitaire ou Inter-universitaire de Médecine Préventive et de Promotion de la Santé – SUMPPS ou SIUMPPS). Le service de santé universitaire est un lieu d’accueil, d’écoute et d’information santé. Il est composé d’une équipe pluridisciplinaire : médecin, gynécologue, psychiatre, psychologue, infirmier, assistant sociale…
Ces centres proposent des bilans de santé gratuits aux étudiants. Tu recevras une convocation pour un examen obligatoire au moins une fois au cours de ton parcours scolaire. Si tu souhaites faire un bilan médical tu peux également prendre rendez-vous.

Dans les centres, les consultations de premier niveau sont également gratuites ou sans avance de frais, notamment :
Voir un médecin
Se faire vacciner (les vaccins dits “universels”)
Dépister et traiter les MST
Arrêter de fumer
Parler d’un problème avec l’alcool, le cannabis, ou autres addictions
Parler d’un coup de blues ou de déprime
Soigner une dent
etc…

Chaque école d’architecture a signé une convention avec un service de santé universitaire afin que tu puisses accéder aux services des centres de santé universitaire.
D’autres dispositifs existent également peut-être dans ton école : parles-en avec ton administration !

Les Services Université Handicap (SUH) peuvent également t’accompagner au cours de tes études si tu as une reconnaissance de handicap. Ces services peuvent t’aider à aménager un temps partiel si tu en as besoin.

Comment faire si je pars à l’étranger ?

Si tu pars à l’étranger pendant tes études, il est toujours primordial de bien s’assurer afin de pouvoir faire face à tout imprévu.Il y a ainsi des dispositifs prévus en ce sens.

Si tu pars dans un des états membres de l’Union Européenne, il faut te procurer une carte européenne d’assurance maladie (CEAM). Elle te permettra d’attester de tes droits à l’assurance maladie et de bénéficier d’une prise en charge sur place selon la législation et les formalités en vigueur dans le pays de séjour : si la prestation est gratuite pour les assurés du pays, elle le sera également pour toi. Si la prestation est payante, tu devras faire l’avance des frais.
Si tu as réglé des frais médicaux en déplacement, tu pourras demander à être remboursé à ton retour en France. Pense à garder toutes les factures acquittées et les justificatifs de paiement et adresse les à ton assureur ou ta mutuelle.

Si tu séjournes dans un pays non européen, ta protection sociale varie en fonction de ton pays d’accueil. Si tu as moins de 20 ans, les frais médicaux seront remboursés par la caisse d’assurance maladie de tes parents, dans la limite des tarifs forfaitaires français en vigueur et si tu remplis les conditions suivantes :
Tu fréquentes un établissement qui te prépare à un diplôme officiel
Tu fournis un certificat de scolarité
Tu reviens au moins une fois en France au cours de l’année universitaire

Si tu as plus de 20 ans, tu as plusieurs options. Tu peux souscrire à une assurance santé complémentaire à ton assurance française; ces assurances proposent, généralement à un coût raisonnable, une couverture avancée de tes frais de santé mais uniquement dans le cas d’urgence ou d’imprévus. Tu peux également choisir de souscrire à à une assurance dans le cadre du régime étudiant de sécurité sociale du pays étranger, ou du régime général s’il n’existe pas de régime étudiant. Enfin, tu peux adhérer à la Caisse des Français de l’Étranger (CFE) à condition d’avoir la nationalité française.

Avant de partir à l’étranger, renseigne-toi bien sur l’état sanitaire du pays d’accueil. N’hésite pas à programmer tes rendez-vous médicaux avant ton départ, ainsi qu’un bilan de santé. Cela devrait te permettre dans un état d’esprit serein !